Général

The Handmaid’s Tale : la servante écarlate

 

321239

Saison : 1

Diffusion : 2017 – en cours

Créée par : Bruce Miller

Acteurs principaux : Elisabeth Moss, Joseph Fiennes, Yvonne Strahovski, Max Minghella, O.T Fagbenle, Samira Wiley, Alexis Bledel

Synopsis :

    Dans un monde dystopique où la femme est au centre du pouvoir car elle est en voie de disparition, les femmes sont réparties en trois classes : les Épouses qui ont le pouvoir, les Marthas qui s’occupent de la Maison et enfin les Servantes écarlates dont l’unique rôle est la reproduction.
Dans ce futur où la reproduction se fait rare à cause de la pollution, la religion prend le pas sur la politique dans une sorte de gouvernement totalitaire.

Avis :

    Voici une autre de mes séries coup de cœur adaptée à partir du livre La Servante écarlate de Margaret Atwood (je n’ai pas encore lu le livre mais ça ne serait tarder ^^) ! Je vais essayer de trouver les mots justes pour la décrire mais clairement tous les mots que je vais employer ne sont pas assez forts pour parler de ses effets. Cette série brille par son intelligence et ses plans incroyablement symétriques et beaux (la photographie est juste magnifique et ce, dans tous les épisodes). À vrai dire, je ne sais pas par où commencer… elle m’a laissé sans voix, je n’y vois absolument aucun défaut. Elle est parfaite en tout point (enfin pour ma part).

    Je commencerai par les sujets qu’elle aborde. En 10 épisodes, on a le temps de faire travailler notre cerveau à son maximum, c’est assez impressionnant. Cette série très sérieuse parle de sujets tels que le rôle des femmes et la liberté selon différents points de vue: l’esclavage, la situation des réfugiés, la religion, les préjugés, la politique, l’amour et j’en passe. Tout ces sujets sont baignés dans une ambiance pesante et morbide car la mort n’est jamais très loin mais vous serez hypnotisé si vous la visionnez, vous ne pourrez littéralement pas décrocher vos yeux de votre écran (je sais que je l’ai déjà dit pour Braindead ou Animal Kingdom mais je vous assure que c’est encore plus le cas pour cette série). Par contre, je vous averti (parce que c’était mon cas mais ça ne sera peut être pas le votre), j’étais tellement prise dedans que je stressais avant de commencer chaque épisode (oui, je veux pas qu’il arrive quelque chose aux personnage que j’aime bien, normal XD) donc ça sera peut être votre cas.

    En plus d’aborder autant de sujets diversifiés, on se rend compte que oui, la série est une fiction mais qui pourtant révèle ou remémore des choses qui se passent autour nous. Elle est à la fois fictive et extrêmement réaliste, c’est un énorme réveil et franchement ça fait peur (dans le sens où nous ne sommes pas si loin de cette situation physiquement et même politiquement parlant). Néanmoins, j’ai beaucoup apprécié sa sagesse car rien n’est tout blanc ou tout noir, il y a aussi du gris au milieu de cette confusion, comme si, quelque part dans ce cauchemar, l’intelligence et le bon sens se bâtaient pour rester.

    Je dois bien sûr parler du jeu d’acteur qui est juste fabuleux. Tous sans exceptions sont des perles. J’avais déjà entendu parle d’Elisabeth Moss auparavant (je l’avais aussi aperçu dans Mad Men) mais je dois dire que là, j’ai été subjuguée. Il faut aussi que je mentionne Alexis Bledel qui se surpasse et montre un talent que je n’avais pas autant repéré auparavant, c’est du grand art. On vit ainsi avec eux de véritables ascenseurs émotionnels. Dans une même scène, il est possible de haïr un personnage puis dans la minute qui va suivre, de ressentir de la tendresse ou de la pitié pour lui. Cette série est déstabilisante au plus haut point, je crois que c’est d’ailleurs pour ça que je l’aime autant. Elle déstabilise de manière cru, direct avec une pointe d’humour et sans être lourde. Sa spécialité est de faire tout passer dans le regard des acteurs lors d’échanges silencieux (et là leur talent n’a plus de limite).

tumblr_ojj1eujYRv1qa4l1ko2_540.gif

    Je dois aussi absolument parler de la photographie de la série. Tout est fait pour que les couleurs et la symétrie soient au rendez-vous et se rencontrent. Le rouge vif et le blanc de la servante écarlate brise l’effet sinistre et le gris qui les entourent, voyez plutôt par ce gif et la première image de l’article.

mom44

    Tout est mis en place pour nous installer dans une ambiance d’ordre et « d’harmonie ». Imaginez tout ça avec des chansons bien choisies et cela vous donne une série juste parfaite! Je vous mets ici une chanson que j’ai découverte et appréciée mais sachez qu’aucun genre musical n’est retenu, il y a absolument de tout, donc si vous n’aimez pas la chanson, ne vous arrêtez pas à ça pour regarder la série ^^, ça serait vraiment dommage.

Mon personnage préféré : Offred

       Je ne peux pas vraiment m’identifier à elle car voir ce qu’elle vit (et ce que d’autres femmes peuvent vivre dans la réalité) ne me permet pas d’imaginer à 100% les sentiments qu’elle peut ressentir mais j’aime son intelligence, son sang froid et cette force qui l’habite. J’aime aussi son caractère de feu qu’elle peut avoir ainsi que son humour et son audace (qui me fait parfois bien stresser!).

    J’aimerais tellement en dire plus sur cette série mais j’ai peur de spoiler sinon donc je m’arrête là. Si vous aimez ce genre d’ambiance pesante, froide, un tantinet macabre avec une pointe d’humour, le tout accompagné d’un scénario magnifique et d’un jeu d’acteur particulièrement incroyable, alors ne cherchez plus, vous avez trouvé ce qu’il vous faut ;). Voici le trailer pour la saison 1 (en espérant qu’il vous donnera envie) et n’hésitez pas à partager votre avis sur la série dans les coms 🙂 :

Signature Sohan

Publicités

2 commentaires sur “The Handmaid’s Tale : la servante écarlate

  1. Je l’ai terminée la semaine dernière et très franchement, je ne m’attendais à rien d’exceptionnel. Je l’ai un peu commencée et continuée par défaut, finalement… Mais l’ambiance anxiogène et austère m’a vraiment happée au troisième épisode. Je serai présente pour une saison 2 et l’ensemble m’a donné envie de lire le roman dont on a tiré la série.
    J’étais également pleine d’a priori sur l’actrice principale (personnellement, je n’ai jamais accroché à Mad Men)(pas dépassé les six premiers épisodes, pour l’instant) mais il faut avouer que là, la façon dont elle joue avec son regard et des répliques qui alignent moins de trois mots m’a prise aux tripes. Et puis, j’ai bien failli verser une larme quand sa meilleure amie parvient à rejoindre le Canada et retrouve Luke qui l’avait inscrite sur sa liste de « Famille » à contacter… 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ah je suis super contente que tu l’ai aimé ! Je me rend compte que plus le temps passe, plus j’ai vraiment été à fond, ça va être très dur d’attendre la saison 2 ! Du coup pareil que toi, j’ai eu très envie de lire le livre après mon visionnage, je l’ai actuellement finit et franchement il vaut le coup, d’ailleurs j’ai revisionné quelques épisodes après ma lecture et il y a des détails que l’on comprend mieux dans la série, donc en gros ça apporte que du bon de lire le livre 🙂 .
      Je t’avoue que je n’ai pas réussi à dépasser le début de la saison 1 non plus pour Mad Men (même si c’est dans mes objectifs pour la suite ^^) du coup je trouvais que l’actrice était juste banale mais là effectivement son talent se révèle complètement, je m’en suis presque voulu de ne pas l’avoir repéré avant XD . Et oui le final est juste très très fort émotionnellement, les larmes (qu’elles soient de haine, de tristesse ou de joie) que j’avais au bord des yeux tout le long de la série, ont fini par couler lors de cette scène.
      Merci pour avoir partagé ton avis ^^

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s