Films·Netflix Original

Death Note de Netflix Original

      Vous savez bien que je ne critique jamais dans le vide, j’arrive toujours à trouver de la matière… Et encore une fois, je ne risque pas ici de brasser du vent. La date fatidique du 25 août étant arrivée, j’ai visionné le film Death Note de Netflix Original. Pour ceux qui ne l’auraient pas déjà lu, voici l’article que j’avais fait sur Death Note (manga, animé et films japonais) histoire de comprendre ce qui suis. Je ne suis pas une partisante de « la critique pour critiquer » dont certains sont des maîtres en la matière ; lorsque le film a été annoncé, je ne me suis pas précipité à blâmer Netflix au hasard. Au contraire je devais certainement faire partie des rares personnes à attendre le film avec impatience, avec une volonté principale: faire découvrir ce manga exceptionnel aux non-adeptes. Et donc de surcroît, leur faire apprécier… Je crois bien que c’est pas gagné !

 

death note netflix affiche
ça avait l’air classe dit comme ça….

 

       J’ai visionné le film hier soir (27/08/2017) et j’avais déjà eu vent de l’accueil glacial fait au film. Loin d’être influençable, je voulais me faire mon propre avis. Pour vous dire, j’ai trouvé qu’il était TELLEMENT irrespectueux du manga que j’ai décidé d’y consacrer un article entier pour en relever les principaux défauts (du moins ceux qui en sont à mes yeux). La « critique pour la critique » est vaine, mettons des mots sur le pourquoi du comment une telle bouse. 

 

      D’abord, un de mes critères favoris concernant Death Note concerne la représentation des Dieux de la mort. Très déçue de ne voir que Ryûk (laissant le spectateur imaginer qu’il est le seul et l’unique Dieu de la mort, fondement totalement contraire au principe des Shinigamis japonais), je suis assez satisfaite de son apparence, bien que ça ne vaut pas les images de synthèse des précédents films. Son ombre dans le trailer semblait plutôt prometteuse, et effectivement l’apparence est plutôt cool, bien réalisée et un personnage bien joué (au moins un) ! Son apparence physique est fidèle et réaliste, nous donnant finalement l’image d’un tout nouveau Ryûk à part entière. Ils ont façonné leur Ryûk à eux et ont le mérite d’avoir tenté le personnage avec Dafoe parfait dans ce rôle. Un autre mérite qui traîne par là: avoir tenté de faire tenir l’histoire en 1h40 de film (un exploit raté du coup). Ensuite, la psychologie de Ryûk est très différente de celle du manga… Son principal trait de caractère est de se foutre de ce que Light fait (et de tout le reste en général), il jette le cahier dans le monde des humains, et advienne que pourra ! Alors que là, c’est lui qui l’incite à noter son premier nom dans le cahier et ne démord pas du fait que Light Turner « n’est pas à la hauteur » (d’ailleurs vous avez sûrement noté la crédulité hallucinante de Light à croire immédiatement aux pouvoirs du cahier… tout est normal). L’idée de Light de ne tuer que les criminels ne semble pas émaner de Light mais plus de Ryûk et Mia finalement (c’est quasiment blasphématoire vis à vis du manga). Bref, le Dieu de la mort apparaît finalement tellement peu, qu’il en ait moins décevant que le reste, à commencer par Light.

 

 

 

    Concernant l’acteur de Light Turner, j’avais rarement vu un garçon avec aussi peu de charisme et de présence. Je suis désolée pour lui mais j’espère (VRAIMENT) ne jamais le revoir dans d’autres films, ce choix est un affront au personnage de Light Yagami et un suicide pour ce film. Outre le choix de l’acteur, la personnalité de Light est COMPLETEMENT éludée, aussi bête que ses pieds, totalement crédule et manipulable, il n’est pas du tout représentatif de Light Yagami. Quelques exemples: il révèle l’existence du cahier à une fille qu’il connaît depuis 1 minute montre en main et se fait démasquer par son ennemi L dès leur première rencontre au bout de 45 secondes en sa compagnie, toujours montre en main. Complètement aveuglé par l’amour qu’il porte à Mia (censée être Misa je suppose, OMG je crois que je regrette notre blonde écervelée finalement) il se laisse totalement berner par sa petite amie ! Un comble, lui qui la manipule comme bon lui semble dans le manga… On passe sur le fait que l’on ne croit pas une seule seconde à leur couple plus pathétique qu’improbable. On croirait voir deux drogués en manque et échappés d’un asile. Bien trop sympathique ce Light Turner, qui veut même épargner les gens qui veulent l’éliminer… Sérieux, on est vraiment sûrs qu’ils ont lu le manga ? Light Yagami est un vrai méchant, un loup caché dans la bergerie et non pas un mouton lui-même.

 

 

    Le personnage de L est en réalité (et après longue réflexion) le moins raté car finalement, je pense qu’il n’a pas du tout été travaillé. J’aime bien l’acteur (malgré son jeu pourri)(oui, j’arrive à trouver du bon en chacun de nous, hallelujah), et surtout l’idée qu’il soit noir et qu’il se masque le visage, ça me plaisait beaucoup. Mais sa personnalité impulsive, stressée, émotive, nerveuse est… comment dire… l’opposé du L original ? Je pense qu’on sera tous d’accord là-dessus. Qu’ils aient souhaité faire un L plus actif se comprend largement ; mais delà à en faire un névrosé, non. Et je me demande si je suis la seule à avoir eu la sensation qu’il fut TOTALEMENT inutile dans ce film ? (Surtout pour la simple et bonne raison que Light se grille tout seul). C’est quand même le deuxième personnage principal les gars… Les autres personnages en commun avec le manga comme Watari, le père de Light ou Mia sont finalement des satellites qui ont autant d’importance que L et Light, à mon grand désarroi. 

 

 

    Autre fait étrange, et je terminerai par celui-ci je pense, concerne le nouvelle règle inventée du cahier (ah, parce que Light utilise son cahier ? j’étais pas au courant…) pour les besoins du film (y’avait largement de quoi faire avec les pré-existantes mais non, il en fallait une nouvelle, on est américain vous comprenez). Cette règle consiste à sauver une personne dont le nom est écrit dans le Death Note en arrachant la page où le nom est inscrit et en la brûlant. Ce procédé ne peut être fait qu’une seule fois… Bon alors, je garde mon calme… *zeeeeen*… C’était très sympathique de votre par messieurs les scénaristes de vouloir inventer une nouvelle règle, mais encore aurait-il fallut tenir compte de celles qui existaient déjà non ? Comme la première, principale, inéluctable et irremplaçable première règle du Death Note sales concentrés de moules à gaufre* ! En plus d’être contraire au fondement même du cahier, cette règle est bidonnée, comment être sûr que ce pouvoir n’a pas déjà été utilisé par les précédents propriétaires ? Ce sont des Dieux de la mort qui utilisent le cahier, pas des adolescents pré-pubères en quête de fin heureuse et larmoyante. « TOUTES les personnes dont le nom est inscrit dans ce cahier meurt ». Point barre. Y’a pas de sauvetage de dernière minute ici (dans Game Of Thrones c’était cool, mais là NON). Et que l’on ne s’y trompe pas, ce semblant de fin reprenant le principe selon lequel Light prévoit TOUT grâce à son intelligence surhumaine est comme un cheveu sur la soupe, un miracle tombé du ciel, au bout d’1h40, Light Turner à enfin retrouvé son cerveau les amis. 

 

gif death note regle

 

      On passe sur le rideau de fin le plus incompréhensible du monde (parce que vous comptiez réellement faire une suite ?) et un bêtisier (pourri) dans le générique de fin, histoire de bien finir de casser le mythe. Je ne suis pourtant pas (trop) égocentrique, mais j’aurais préféré réaliser le film moi-même (je crois que n’importe quel fan a ressenti ça non ?).

   J’en appelle à votre bon sens, si vous ne connaissiez pas Death Note avant ce visionnage, s’il vous plaît, n’en tenez pas compte. Si vous n’êtes ni manga, ni animé, visionnez les deux films japonais ; le cinéma japonais est différent de celui que l’on a l’habitude de voir, pourtant ces films sont très facilement appréciables par des occidentaux, je puis vous l’assurer ! Si je pouvais m’adresser directement à Netflix, je leur dirais qu’aussi cool soit l’idée d’adapter ce manga génialissime, il est parfois bon de prendre connaissance de ce qui a déjà été fait et de savoir en reprendre les codes qui ont fonctionné, sans pour autant en faire un copier-coller et créer un film avec sa propre identité. C’était un pari risqué qui aurait valu une meilleure fidélité à l’oeuvre originale, et j’entends par là le manga en lui-même. Une série de films avec la VRAIE histoire, comprenant même Near et Mello aurait été un carton assuré, qui aurait quand même dénoté des films japonais qui ne respectent pas l’histoire du manga au pied de la lettre. 

 

 

Je ne pensais pas que c’était possible de me dégoûter de Death Note, mais ils l’ont fait !

(sacré défi relevé quand même, faut l’avouer !)

death note good job.gif

 

J’attends vos commentaires sur le sujet, qui m’intéressent au plus au point !

 

 

*dédicace au capitaine Haddock

Signature Lucky

 

Publicités

7 commentaires sur “Death Note de Netflix Original

  1. Il manque le lien vers l’article Death note 🙂
    Je suis mitigé, comme toi, j’aime me faire un avis perso, mais j’en entends tellement de mal que j’ose même pas faire play 😅 par précaution, je n’ai lu que l’introduction de ton article pour l’instant, pour ne pas être spoilé si je finis par me décider, mais je ne le sens vraiment pas ce film !

    Aimé par 1 personne

    1. Il est bon de le regarder pour se forger un avis et comprendre d’où viennent les critiques 🙂 c’est certes une perte de temps, mais en bon fan du manga, il est quand même intéressant d’être au courant du massacre qu’ils en ont fait 😛

      J'aime

  2. Je connais un petit peu l’univers et l’histoire, mais je n’ai jamais rien lu ni vu de Death Note. J’ai lu ces derniers jours pas mal de critiques, toutes négatives d’ailleurs, mais la tienne donne étrangement très envie de connaitre l’oeuvre originale. Car en comparant le film netflix à l’oeuvre de base, tu m’as donné envie de connaitre ces personnages qui ont l’air si complexes. Alors Merci!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s